24 février 2021 /Général

Alimentation bio et consommation

L’alimentation bio prend une place de plus en plus importante dans la production alimentaire. Qu'est-ce qui compte pour les consommateurs ?

Rayons spécialisés en supermarché, magasins dédiés, producteur labellisés … le “bio” est partout.

Ce mode d’agriculture et de production vise à proposer de la nourriture qui respecte les ressources environnementales et protège la santé des consommateurs (moins de pesticides, qualités nutritionnelles supérieures…). Cependant, malgré ces arguments plutôt convaincants, l’alimentation bio peine encore à trouver le chemin des assiettes des Français. Selon notre sondage, 49% des Français consommeraient ainsi très peu (voire pas du tout) de produits bio. Qu’est-ce qui motive ou freine la consommation de produits bio ? Voici quelques éléments de réponse issus de nos données …

 

Notre sondage

À l’occasion d’un sondage LHM réalisé en septembre 2018, nous avons interrogé un échantillon de 2083 personnes représentatives de la population française de 18 à 70 ans pour connaître leurs habitudes en matière de consommation de produits bio. Les répondants ont ainsi été invités à renseigner leur niveau de consommation bio, mais ils ont également été interrogés sur leur attitude vis-à-vis de certaines croyances. Les données issues de ce sondage fournissent un point de vue intéressant sur les principales motivations et freins à l’égard de l’alimentation biologique.

 

Les moteurs de la consommation bio

L’analyse croisée des données obtenues nous a permis de dégager les principales motivations à consommer des produits biologiques.

alimentation bio et croyances

Ainsi, le fait que les produits bio aient meilleur goût semble une source de motivation importante, soutenue par 63% des répondants. Ceci pourrait être liée au mode de production biologique, qui implique bien souvent un respect de temps nécessaire à la culture d’un produit et lui permet de conserver ses qualités gustatives.

Deux autres facteurs de motivation à consommer bio concernent les bienfaits de ces produits. Il s’agit à la fois de bénéfices sur la santé (idée soutenue par 81% des répondants) et sur l’environnement (idée soutenue par 83% des répondants). Ces bienfaits sont d’ailleurs mis en avant par de nombreux experts(*), considérant l’alimentation bio comme un régime durable et sain.

Enfin, un facteur représente des bénéfices indirects pour le consommateur : 68% des répondants estiment que l’agriculture biologique permet aux producteurs de mieux vivre de leur travail.

Il est intéressant de constater que, si les bienfaits des produits bio sont reconnus par une grande majorité des répondants, ils ont en réalité un poids moins important dans la décision d’achat que le meilleur goût des produits. Autrement dit, le plaisir que procure le goût de l’alimentation bio pèse plus dans nos décisions d’achat que les bénéfices rationnels pour notre santé ou l’environnement.

 

Le revenu : un facteur toujours déterminant

Parmi les autres facteurs jouant un rôle important dans les décisions d’achat, on note le rapport au prix. Une majorité des répondants considèrent les produits d’alimentation bio comme trop chers (83%). Cette attitude constitue l’un des premiers freins à la consommation de produits bio. L’affirmation est dépendante du niveau de revenu des familles concernées.

Ainsi, seuls 38% des répondants déclarant un revenu du ménage inférieur à 1500 € par mois déclarent manger à minima 1 produit bio par semaine, alors qu’ils sont 73% parmi les foyers déclarant 4500 € de revenus mensuels.

Si le bio est donc majoritairement perçu comme cher, il semble que les foyers ayant un pouvoir d’achat plus élevé aient tendance à en consommer plus facilement.

alimentation bio et revenu

 

Un certain manque de confiance dans le label bio

Une autre information marquante émerge de nos données : un certain manque de confiance dans le label bio. On remarque en effet qu’une majorité des répondants soutient l’idée selon laquelle les produits présentés comme bio ne le sont peut-être pas réellement (66%).

Dans la même idée, une majorité des répondants pense que les bienfaits des produits bio sont exagérés à des fins de marketing (53%). Ces deux croyances constituent d’ailleurs des freins importants à la consommation de produits bio, même plus importants que le prix des produits.

Comment expliquer ce constat ? La complexité des informations et des critères associés aux labels bio joue sans doute beaucoup dans ce manque de confiance. Au fil des années, les consommateurs ont probablement constaté les nombreuses adaptations des critères bio destinés à faire entrer toujours plus de produits dans le cadre légal. Hypothèse à vérifier : cela pourrait pousser de plus en plus de personnes à privilégier une consommation locale (achat sur le marché, potager ou directement au producteur), mas pas forcément bio.

 

En résumé : Les Français reconnaissent largement les bienfaits de l’alimentation bio, mais ils se heurtent à deux obstacles : le prix qui réduit les occasions d’achat, et la confiance en la réalité des qualités de la nourriture vendue.

 

(*) “Organic Foods Contain Higher Levels of Certain Nutrients, Lower Levels of Pesticides, and May Provide Health Benefits for the Consumer.” Alternative Medicine Review . Apr2010 – Auteurs : Crinnion, Walter J.

Méthode et paramètres du sondage

  • Sondage réalisé par LHM
  • Sondage en ligne (CAWI)
  • Recueil : septembre 2018
  • Échantillon de 2083 répondants représentatifs de la population française de 18 à 70 ans.
  • La bonne représentativité de l’échantillon est assurée grâce à l’application de la méthode des quotas (âge, genre, région de domicile, tranche de revenu).

Ce sondage Internet a été réalisé sur un échantillon représentatif de la population française de 18 à 70 ans, utilisant un processus de sélection en temps réel au sein d’un panel consommateurs  (issu d’un access panel). Aucune base de données clients ou fichier marketing direct, ni aucun réseaux social ou base d’abonnés à des newsletters n’a été utilisé. Le processus utilisé par LHM Conseil constitue la meilleure pratique pour obtenir une vision neutre et non-biaisée du marché, et est utilisé par les cabinets d’études marketing et les instituts de sondage de premier plan dans le monde entier.

Ce sondage fait partie d’un dispositif Omnibus LHM.

Ce sondage et ses résultats sont la propriété exclusive de LHM.

LHM Marketing

LHM est un cabinet d’études marketing basé à Chambéry en Savoie. Le cabinet réalise des études de marché, des sondages et études consommateurs, ou encore des enquêtes en-ligne comme par exemple des enquêtes de satisfaction.

LHM : en savoir plus sur nos sondages, nos prestations d’études et conseil…

Pour plus de renseignements sur les résultats, la méthode ou les conditions d’enquête :

LHM Marketing
T. +33 (0)9 62 34 19 30
M. +33 (0)6 17 29 84 47
wf@lhm-conseil.fr

 

(photo  Pixabay)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prochain article